Constipation pendant la grossesse

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les principales causes de la constipation, l’un des malaises les plus ressentis par les femmes enceintes.

Pendant la période heureuse mais délicate de la grossesse, plusieurs fonctions du corps féminin sont sujets à divers changements. Tous ces changements sont dus à l’adaptation de l’organisme féminin à la nouvelle condition.

L’appareil gastro-intestinal est certainement l’un de ceux qui sont plus touchés par ces changements: l’un des symptômes les plus communs et courants est la constipation qui atteint un nombre assez élevé des femmes enceintes.

Les causes de ce malaise sont:

· hormonales;

· pour ainsi dire, “mécaniques”.

L’augmentation de la progestérone dans le corps féminin, une hormone indispensable dans les premiers 7-8 mois pour éviter les contractions utérines nuisibles, est l’un de facteurs qui peuvent causer l’apparition de la constipation chez les femmes enceintes.

Son action myorelaxante s’étend en effet à l’ensemble du corps et provoque une réduction de l’intensité des contractions péristaltiques, avec une irrégularité du transit intestinal subséquente.

Un deuxième facteur est à identifier dans la compression mécanique de l’utérus sur les anses intestinales.

Cette compression empêche le transit des selles et augmente de mois en mois avec la croissance du fœtus dans l’utérus.

D’autres causes peuvent être:

· les besoins accrus en liquides du corps de la femme;

· la réduction de l’activité physique pratiquée par la femme, surtout dans la période finale de la gestation.

Régime et des conseils pour aider le transit intestinal au cours de la gestation.

Certaines astuces et changements dans l’alimentation et mode de vie peuvent contribuer à limiter et à réduire ce malaise:

· tout d’abord, boire beaucoup d’eau, au moins quelques litres par jour peut être une aide;

· inclure dans le régime quotidien des aliments riches en fibres, comme les fruits et les légumes frais, céréales, légumineuses (également essentiels pour fournir au fœtus les nutriment et les vitamines nécessaires à la croissance).

Il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière.

En cas de doute, vous pouvez même consulter votre gynécologue pour identifier le type de sport le plus adapté pendant cette période: même des promenades simples, si elles sont pratiquées avec constance, elles peuvent être une aide pour stimuler la motilité intestinale.

Enfin, en cas de constipation obstinée, un support précieux peut également être fourni par les compléments alimentaires spécifiques.

Habituellement, dans la période de gestation, on a tendance à éviter l’utilisation de compléments alimentaires contenant des plantes comme l’aloès et séné, qui peuvent stimuler la motilité utérine.

Il est conseillé, cependant, de prendre des produits plus délicats (on peut tirer profit, par exemple, de la prise de compléments alimentaires contenant agar-agar, bourdaine ou guimauve, qui peuvent favoriser la régularité du transit intestinal, en association avec le fenugrec, cascara, céleri et cannelle, utiles pour soutenir la fonction digestive normale). www.drgiorgini.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »